Diffamation, vous avez dit plus c’est gros, plus ça passe ? #EmmanuelBOSSHARTH, mis en examen pour viols sur mineurs le 11 septembre 2020, agite sa présomption d’innocence avec une assignation en référé.

Plus c’est gros, plus ça passe ! Sieur EMMANUEL BOSSHARTH, mis en examen après deux gardes à vue, par la justice, cela veut dire quoi ?

Ça veut dire qu’à l’issue des éléments (nombreux) dont dispose un Procureur et un juge d’instruction au TJ de Caen, la culpabilité d’Emmanuel BOSSHARTH est sérieusement envisagée.

Alors, il aura beau jeter de faux cris d’orfraie le présumé innocent de France et de  Navarre , un juge ne met pas en examen sur des indices faibles…

Oui la présomption d’innocence ne  rend pas déjà coupable un prévenu, mais celle-ci est une mascarade, quand en flagrance, les crimes décrits par mes fils, jugés cohérents avec/après leurs auditions psy par une experte, semblent une évidence pour n importe quel Pékin.

Quel intérêt auraient mes fils de décrire par le menu, les heures sordides vécues selon leurs déclarations ? Nous n avions rien à reprocher à sieur BOSSHARTH, avant les faits de viols perpétrés sur leur personne, dont l accusent mes deux garcons.

Un peu comme si, un homicide était commis sous une caméra de surveillance, mais, qu’on attendait un peu avant d’analyser les images…

Et puis, des spermatozoïdes du sieur Emmanuel BOSSHARTH sur le T-shirt de mon fils, c’est par magie qu’ils ont été tartinés dessus, par enchantement ?

Mais présumé innocent, comme le permet le code pénal , sieur BOSSHARTH et son conseil ne veulent pas lire que des enfants l accusent, et ne veulent pas lire « mis en examen » alors desormais, le conditionnel est de rigueur, les « selon leurs déclarations » agrémentent mon discours…

Dans cette mascarade, le conseil de l’accusé, payé pour cela, joue son rôle de défenseur, les avocats de mes enfants leur rôle d attaquants.

MAIS il y a deux enfants QUI ne JOUENT AUCUN RÔLE dans tout cela, car ils sont ni avocats, ni RIEN du TOUT. Ils ne font que subir ces actes ignobles qu’ils ont déclarés, de façon constante et sans varier. Pas de theatralisation pour les enfants… La parole à l’etat brut, sans fioritures… Mais sans concessions.


S’il continue dans ses déclarations très singulières, le sieur Emmanuel BOSSHARTH, il va bientôt accuser mes fils de l’avoir violé ! Je ne serais pas surprise que lors de ses prochaines auditions, ses déclarations varient…

On est plus à une singularité près dans cette sombre affaire.

Pourquoi ces lenteurs, pourquoi, malgré des preuves matérielles, ne peut-on pas coffrer un criminel de façon générale?

Tout d’abord, parce qu’un criminel, son premier réflexe, c’est le déni…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :